A la une, Arts, Interviews
Leave a Comment

Les voyages mirifiques de Julien Pacaud

Artiste & illustrateur français, Julien Pacaud maîtrise l’art du graphisme et du collage digital pour créer des illustrations originales et surréalistes. Né en 1972, Julien Pacaud fait ses gammes à l’école de cinéma Louis Lumière de 1993 à 1996. Il y rencontre Jean-Christophe Sanchez avec qui il crée l’institut Drahomira, où il s’exprime dans les domaines de la musique, du cinéma et des arts graphiques. C’est en 2002 que Julien Pacaud se lance dans “le collage digital” après avoir découvert les possibilités infinies offertes par le numérique pour manipuler les images. Enfant, Julien Pacaud a été bercé par le graphisme décalé des pochettes d’albums de Storm Thorgerson pour les Pink Floyd, l’atmosphère novatrice et surréaliste des films de David Lynch ainsi que l’univers énigmatique de la série « La Quatrième Dimension ».

Avant d’être illustrateur, Julien Pacaud se dit astrophysicien, joueur de billard professionnel, ou hypnotiseur. Fortement attiré par l’univers du cinéma et des années 1900 & 1970, ses collages géométriques s’inspirent également de l’œuvre de Magritte dont il est un fervent admirateur.

Julien Pacaud produit de nombreuses illustrations pour la presse, les magazines et travaille également pour la publicité, et pour certains chanteurs dont il fait la jaquette des albums. En 2010, Julien Pacaud a reçu le Swatch Special Prize aux Young Illustrators Awards à Berlin, et a obtenu l’honneur de designer une montre en série limitée. Julien Pacaud expose aussi bien en Australie, qu’au Danemark ou aux Etats-Unis.

3a9e35cb0059b20c-time-and-tide-JulienPacaud

1. Vous considérez-vous comme une figure émergente dans l’art contemporain ?

Julien Pacaud : Émergente, pas vraiment, car cela fait maintenant près d’une quinzaine d’années que j’ai commencé à créer des images.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-41

nowherefirstcontinent_julienpacaud

2. Comment définiriez-vous votre style ?

Julien Pacaud : J’utilise une technique de collage numérique. Je ne sais pas si c’est à moi de définir mon « style », mais je pense que les adjectifs de « surréaliste », « métaphysique », « rétro-futuriste », peuvent être employés.

1d75d65009279e71-of-desire-Julien-Pacaud

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-1

3. Racontez- nous votre parcours…

Je suis autodidacte. Après des études de cinéma à l’école Louis Lumière, j’ai été amené, un peu par hasard, à découvrir un nouvel outil – l’ordinateur-, qui m’a tout de suite plu afin de créer des images et de donner vie à des scènes que j’avais en tête. Je me suis tout de suite senti à l’aise avec cet outil et cette manière de travailler qui correspondait mieux à mon besoin de travail en solitaire. Après plusieurs années de créations et expérimentations réalisées pendant mon temps libre, j’ai rejoins une agence d’illustrateurs (Talkie Walkie) qui m’a finalement permis de pouvoir vivre de ce travail créatif.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-7-769x1024

Illustration-by-Julien-Pacaud-19

4. En quoi consiste votre travail autour du collage ?

Julien Pacaud : J’ai toujours travaillé avec l’outil numérique, sans ciseaux et sans colle, mais avec beaucoup plus de possibilités qu’en utilisant la technique traditionnelle du collage. Je cherche à organiser le chaos, en travaillant à partir de sources photographiques très diverses mais soigneusement choisies, et avec la volonté de créer à partir de celles-ci des univers qui soient assez cohérents visuellement. Avec chaque image, je souhaite raconter une histoire, même si elle peut rester assez mystérieuse pour le spectateur.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-8

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-12-729x1024

5. Quel regard portez-vous sur le graphisme des affiches soviétiques ?

Julien Pacaud : C’est un style graphique qui m’intéresse et qui m’a influencé au début de mon travail. Néanmoins, je pense que je m’en suis un peu lassé. Peut-être parce qu’il a beaucoup été recyclé ces dernières années, et parce que ce style correspond moins au type d’images que j’ai envie de créer. Je ne me considère pas comme un graphiste, je pense parfois que je serais finalement plus proche d’un photographe, ou d’un cinéaste.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-14-1024x731

Julien-Pacaud-Art-and-Illustration-1

6. L’oeuvre de Magritte vous inspire-t-elle ?

Julien Pacaud : Énormément, oui. S’il fallait ne choisir qu’une influence, ce serait sûrement celle-là. Magritte est l’un de mes artistes préférés.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-15-1024x740

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-9-721x1024

7. Comment nourrissez-vous votre imaginaire au quotidien ?

Julien Pacaud : Je ne sais pas si je le nourris assez. Je crois qu’il faut s’ennuyer pour nourrir son imaginaire. J’ai l’impression de ne plus m’ennuyer assez! En tout cas, les livres, les films, la musique, viennent nourrir un univers intérieur.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-51

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-111-721x1024

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-17

8. Quels rapports entretenez-vous avec l’univers du cinéma ?

Julien Pacaud : Comme je le disais, j’ai fait des études de cinéma. C’est la forme d’art qui m’a toujours le plus intéressé. Cependant, je ne pense pas avoir la personnalité, la ténacité, le courage, d’en faire moi-même. Mais je considère presque mon travail comme du cinéma muet et immobile. Des instantanés d’histoire étranges. Des morceaux de scénario de science-fiction surréalistes..

28cf4524cf66291c-Stereo

b4ca72561c438788-The-Ritual-Julien-Pacaud

9. Vous considérez-vous comme un Jules Verne des temps modernes : vous maîtrisez à la perfection le voyage dans le temps…

Julien Pacaud : Ce serait un peu présomptueux. Mais il n’y a pour l’instant, qu’avec l’art que cela soit possible, donc pourquoi s’en priver ? Le temps me fascine et m’effraie à la fois. Je pense que j’ai besoin de le maltraiter un peu.

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-13-1024x731

julien-pacaud-sans-titre

10. Quels sont vos projets à venir ?

Julien Pacaud : Je prépare ma participation à une exposition collective à Taïwan en octobre prochain, et un concert avec mon projet musical « Drahomira Song Orchestra », qui aura lieu pendant l’Etrange Festival à Paris en septembre. Plus hypothétiquement, j’espère reprendre un projet de livre, que je laisse trainer depuis des années..

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-21-1024x766

Julien_Pacaud_beautifulbizarre-18

En savoir plus sur Julien Pacaudwww.julienpacaud.com

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s