All posts filed under: Mode

Head-turning turbans with Donia Allègue

Immersed in an international environment at a very young age and after spending her childhood in various parts of the world, which gave her a boundless open-mindedness, Donia Allègue moved to Paris to enrol at the Lycée Saint Louis de Gonzague and later at ESCP Europe. Even within the framework of this very general education, she intuited early that her future career would laiy in fashion, therefore she specialized in luxury goods. After graduation in 2006, she learned the ropes of her trade with Fendi, YSL and Dior but she instinctively knew that her entrepreneur spirit would eventually take over and that one day she would set up her own company. In February 2011, she had a revelation when visiting an apartment in Paris with her mother. The lady who owned the place was wearing a very elegant turban. This was quite an illumination and she saw the turban as the absolute fashion accessory. After some research and a market study, Donia Allègue realized that there was no Parisian turban house on the market. With the support of her …

Fashion Sculpture with Georgia Hardinge

Born in London, Georgia Hardinge shows a truely international background and a one-of-a-kind fascination for fashion design.  Georgia launched her London-based label in 2010 and begun to build her identity as a sculptural designer. Indeed, her inspiration comes from architectural shapes. Even if her collections do reveal a marked -and sometimes experimental- sculptural style, Georgia produces flattering yet very wearable pieces. Training at Parsons School of Art and design in Paris, Georgia won acclaim by receiving the best designer award for her graduate collection. Few years later, Georgia’s Autumn Winter 2011 won the “Merit Award’” with her first stand-alone runway show at Fashion Scout. Since then she has continued to shine with celebrated collaborations including bespoke outfits for the Victoria Secret fashion show with sponsorship from Swarovski, and designing a limited edition Lancôme bottle exclusively sold in Selfridges. The label has seen its second successful collaboration with the high street: Georgia Hardinge for River Island. Her film for River Island has been rewarded as “best fashion film” at Berlin Fashion Film Festival. Sponsorship from the Center for Fashion Enterprise as a participant in their highly sought after Pioneer …

The Anastasia of Winter by Emma Summerton

Top-model Lindsey Wixson bundled up in luxe furs and ornate prints for a fashion spread featured in the December issue of Vogue Japan in 2013. The American model posed for Emma Summerton in a winter wardrobe of layered looks from the likes of Dolce & Gabbana, Duro Olowu and Louis Vuitton styled by fashion editor Giovanna Battagalia. Vogue Japan celebrated Russian culture via Lindsey Wixson’s exploration of winter-kissed landscapes and landmarks. The detailing of each look correlates with the complexity in architecture, and Lindsey herself is reminiscent of the most fashionable Matryoshka doll. Rouged cheeks courtesy of makeup artist Mathias van Hooff and teased hair by Neil Moodie gives Lindsey a doll-like look.

Patrick Robin, pionnier du web français

Figure iconoclaste du web français, successivement éditeur, patron de presse, pionnier de l’accès internet et de la publicité online puis occasionnellement business angel, cofondateur de la banque d’affaire Avolta Partners, Vice-Président de France Digitale, Patrick Robin est aujourd’hui également à la tête de EasyLife Premium (EL’P) offre d’abonnement qui a l’ambition de proposer une alternative à Amazon Premium, 1. Vous considérez-vous comme une figure du web ? Patrick Robin : Je suis parfois reconnu comme un pionnier du web, du web francais… ça fait beaucoup relativiser ! Je ne sais pas si cela fait de moi une figure du web mais si tant est que certains le considèrent, alors je suis peut être une figure du Web, mais une figure des années 1990. Il y a de nouvelles figures du web qui ont émergé depuis, celles des années 2000, des figures bien plus impressionnantes et pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration. 2. Comment définiriez-vous votre style ? Patrick Robin : Je suis plutôt du genre “inquiet-décontracté”, et du coup ça se retrouve à peu près …

Chantal Thomass mise à nu

Reconnaissable par sa silhouette et son style, Chantal Thomass parvient à allier l’élégance, le charme et le désir au sein de ses créations. Féminine et impertinente, cette icône glamour de la mode est la première créatrice qui a réussi à faire prendre le dessus aux dessous. Entretien avec cette papesse de la lingerie qui entretient un ton, un nom et un style depuis ses débuts. 1. Vous considérez-vous comme une figure de la mode ? Chantal Thomass : Je suis reconnaissable par la touche glamour de mes créations. 2. Comment définiriez-vous votre style ? Chantal Thomass : Pour ce qui est de mon style personnel, j’empreinte beaucoup d’éléments à la garde robe masculine. Je mets rarement une robe de mousseline sauf quelquefois pour sortir le soir mais je suis plutôt en smoking ! J’aime aller de l’avant, avec toujours une envie d’entreprendre de nombreuses choses. Quant à mon style professionnel, je suis très curieuse et j’aime découvrir de nouveaux métiers. J’ai fait des meubles il y a deux ans et là je lance pour le Designer day une …

Peter Philips, peintre de la mode

Homme de la couleur et “prince des maquilleurs”, Peter Philips est réputé pour ses réalisations avant-gardistes de maquilleur hors pair. Maître des pinceaux et des palettes de la maison Chanel depuis 2008, Peter Philips a réussi à affirmer son idée d’une beauté axée sur un style plutôt que sur des modes éphémères. N’hésitant pas à utiliser des matériaux atypiques issus des ateliers artisanaux acquis par la marque comme des perles, des plumes, des rubans ou des tissus, Peter Philips m’étonne par sa capacité à oser des maquillages iconoclastes tout en réaffirmant le style classique de la marque dans la tradition de ses prédécesseurs : Dominique Moncourtois et Heidi Morawetz. L’Homme est un de ces satellites que Chanel collectionne tels que le plumassier Lemarié, le chapelier Michel, le brodeur Lesage, le bottier Massaro, le bijoutier fantaisiste Goossens, ou encore le fleuriste Guillet…  Je vois davantage dans ses compositions l’oeuvre d’un peintre ou d’un sculpteur s’amusant à modeler des visages oniriques. Proche des oeuvres de Giuseppe Archimboldo, des pastels de Rosalba Carriera ou encore des rinceaux de Jean Bérain, Peter Philips joue sur …

La mode surréaliste de Gareth Pugh

“L’ambiance mauve grisée et la lumière plombée évoquent la tristesse et le chagrin“ Cherchant à marier inlassablement l’art et la mode, Gareth Pugh est un poète des temps modernes qui se sert des matières pour partager sa vision du monde. Un monde gothique, semi-apocalyptique, surréaliste où ce sont les ensembles qui animent les modèles. Les modèles surgissent du néant pour prendre vie et s’illuminer sous les feux des projecteurs.  On assiste à une résurrection des corps ou devrais-je dire des modèles pour donner vie aux pièces de couture. Gareth Pugh me surprend toujours par sa capacité à trouver l’inspiration dans des sujets aussi inquiètants qu’époustouflants. Prêt à casser les limites des codes qu’on a l’habitude de voir chez les créateurs d’aujourd’hui, Gareth Pugh insiste sur l’aspect androgyne de ses modèles pour mettre davantage en valeur les pièces : héros gothiques, couleurs de plomb, terreuses voire demi-deuil, cascades de crêpe et de mousseline, couronnes de plumes d’oie en éventail… Le tout est orchestré par Matthew Stone qui remixe le thème majeur du film Requiem for a …