Author: alixdeboisset

Patricia Laigneau, Dame du Rivau

Situé dans le Val de Loire, à proximité de la Forteresse Royale de Chinon, le château du Rivau est un monument du 15ème siècle qui se dresse du haut de sa majestueuse silhouette au milieu de son parc de 6 ha et de ses 14 jardins. Classé monument historique depuis 1918, la forteresse médiévale du Rivau est digne d’un roman de chevalerie. Lié à l’origine à la famille Beauvau notamment à Pierre de Beauvau, grand chambellan de Charles VII qui vivait à Chinon à cette époque, le lieu a été visité par Jeanne d’Arc laquelle était venue y chercher des chevaux du roi pour le siège d’Orléans. Depuis, le château du Rivau a revécu grâce à l’engagement d’une famille, les Laigneau. Vingt ans de restauration ont été nécessaires pour faire revivre ces pierres. En l’espace de sept ans, Patricia Laigneau a entrepris la création de 14 jardins contemporains inspirés par l’imaginaire des légendes. Classés en 2003 et 2008 « Jardin remarquable », ces jardins se déclinent en onze espaces aux noms évocateurs : le potager de Gargantua, la forêt …

Secret Versailles by Robert Polidori

Born in Montreal in 1951, Robert Polidori is one of the world’s most acclaimed photographers of human habitats and environment. Robert Polidori moved to the United States as a child and began his career in avant-garde film, assisting Jonas Mekas at the Anthology Film Archives in New York, an experience that shaped his approach to photography. While living in Paris in the early 1980s, he began exploring the restoration of the interiors of Versailles, and has continued over a 30 year period to photograph the ongoing changes. He then returned to New York in 1997 with a show of twelve photographs from the Versailles series at Robert Miller Gallery. These series of photographs surveys the concept of historical revisionism as seen through the practice of restoration of historical landmarks. Creating large-format color film photographs, Robert Polidori’s images record a visual citation of both past history and the present times within the confines of a single frame. He captures the vestiges that evoke the essence of each setting and its particular meaning. The Versailles series introduce …

Vincent Dumestre, le Gentilhomme de la musique baroque

Fondateur et directeur artistique du Poème Harmonique, Vincent Dumestre explore avec son ensemble le répertoire vocal et instrumental du XVIIe et du début du XVIIIe siècles. Entouré d’une troupe d’artistes fidélisés, il s’attache à faire revivre les arts scéniques baroques, favorisant ainsi dans nombre de ses projets la rencontre entre les disciplines artistiques. Vincent Dumestre est né en mai 1968. Après des études d’histoire de l’art à l’Ecole du Louvre et de guitare classique à l’Ecole Normale de Musique de Paris, il se consacre à la musique pour luth, guitare baroque et théorbe qu’il étudie lors de stages avec Hopkinson Smith, Eugène Ferré, au CRR de Toulouse avec Rolf Lislevand, et au CRR de Boulogne dans la classe de basse continue, où il obtient son diplôme supérieur à l’unanimité. Il participe dès lors à de nombreux concerts, notamment avec les ensembles Ricercar Consort, La Simphonie du Marais, Le Concert des Nations, La Grande Ecurie et la Chambre du Roy, Akademia, le Centre de Musique Baroque de Versailles, avec lesquels il a réalisé une trentaine d’enregistrements. …

Eric Génovèse, le Magnifique

Sociétaire de la Comédie Française depuis 1998, diplômé du Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris et Chevalier des Arts et Lettres., Eric Génovèse mène en parallèle trois activités : comédien, récitant dans des ouvrages musicaux, et metteur en scène au théâtre et à l’opéra. En tant que comédien, il se voit proposer immédiatement des rôles majeurs dans des productions remarquées ; il joue ainsi Pasolini et aborde Corneille (Cléandre de “La Place Royale” et Ptolomée de “La Mort de Pompée”) mis en scène par Brigitte Jaques-Wajeman et Stanislas Nordey. En 1993, année de son entrée à la Comédie-Française, il est Louis Laine dans “L’Échange” de Claudel à la Comédie de Genève. Depuis, il interprète au Français les grands rôles du répertoire classique et contemporain sous la direction de metteurs en scène comme Youssef Chahine, Jorge Lavelli, Georges Lavaudant, Roger Planchon, Daniel Mesguich, Anatoly Vassiliev, Lukas Hemleb, Joël Jouanneau, Jean-Luc Boutté, Denis Podalydès, Andrei Serban ou Robert Wilson… Son répertoire comprend des auteurs aussi divers que Shakespeare (Hamlet et “La Tempête”), Molière évidemment (Cléante de “L’Avare”, Covielle du “Bourgeois Gentilhomme”, le rôle-titre du “Tartuffe”, Philinte du …

The dreamlife of Oleg Oprisco

Born in the small city of Lviv in western Ukraine, photographer Oleg Oprisсo started working as an operator at a photo lab. At the age of 19, he moved to Kiev, where he began his career as a photographer. Oleg Oprisсo is known for his beautiful and fantasy stagging inspired by everyday life in its most peaceful moments. With a highly imaginative approach, much of Oleg Oprisco’s work seems as if you’re living in a fairytale yet somehow everything feels real. Delicate observer of the surrounding world, Oleg Oprisco is like an architect of light who manages to create a poetic and magical atmosphere on everyday life where time is supsended. As a worthy successor of great masters of fashion and conceptual photography, Oleg Oprisco uses his camera as a magic wand that allow to look across the borders that separate reality and fiction. 1. Do you see yourself as a Figure of Photography ? Oleg Oprisco : Of course because my working basis is photography and my main instrument is a camera. 2. How would …

Brief encounter in an english garden with Rebecca Louise Law

Rebecca Louise Law is a London-based installation artist known for her transformation of spaces using hundreds or thousands of suspended flowers. Trained in fine art at Newcastle University in England, Rebecca Louise Law has been working with natural materials for 17 years, a practice that involves a constant exploration of relationships between nature and humans.  The physicality and sensuality of her site specific work plays with the relationship between man and nature. Rebecca Louise Law is passionate about natural change and preservation, allowing her work to evolve as nature takes its course and offering an alternative concept of beauty. Over the past few years she has worked in numerous public spaces, museums (such as the Royal Academy and the Victoria & Albert Museum), and galleries. She has worked with the Royal Shakespeare Company and has been commissioned by brands like Hermès, Cartier, Gucci or Salvatore Ferragamo. Her notable commissions include ‘The Flower Garden Display’, (The Garden Museum, London),‘The Grecian Garden’ (Onassis Cultural Centre, Athens), and ‘Flowers 2015: Outside In’ (Times Square, New York).  1. Do you see yourself as a …

Quibé dans la ligne

Artiste à part dans le paysage des illustrateurs contemporains, Christophe-Louis Quibé expérimente l’art visuel sous toutes ses formes en rendant hommage à de nombreux univers cultes issus principalement de la pop culture. A travers des dessins ayant en eux-mêmes leur propre sens de gravité, Quibé reproduit en un tracé d’un seul mouvement, les contours de son modèle. L’attrait de Christophe-Louis Quibé pour le dessin au trait continu en fait une personnalité fascinante. Influencé par la bande dessinée, le graffiti, la mode ou le cinéma, Quibé y puise une source d’inspiration infinie qu’il place au service de son crayon. Tel un architecte de la ligne, Quibé suit son objectif en gardant à l’esprit et au bout des doigts, la direction que le crayon doit emprunter pour ne pas perdre le fil. Doté d’un style minimaliste, l’artiste Quibé explore sans cesse de nouvelles formes d’expression. Proche de la caricature, Quibé porte un regard amusé sur la société qu’il nargue en un seul coup de crayon. Tel un observateur de son époque, le dessin procure à Quibé une …

Jean Edelbluth, passeur de couleurs

Après avoir étudié les Arts Décoratifs à Strasbourg de 2006 à 2009, Jean Edelbluth poursuit son envol en quête d’une peinture où le réel se laisse sublimer par des formes et des couleurs vivantes, expressives. La vision du monde que Jean Edelbluth propose dans ses œuvres est celle d’un monde où joie et rêve s’entremêlent avec sensibilité et justesse. Géométrie et couleurs semblent échanger un langage propre faisant résonner de façon sous-jacente la voix de l’artiste : une voix empreinte de poésie. Représentatif de cette jeune génération d’artistes français, Jean Edelbluth cherche à apporter un souffle nouveau à l’art abstrait et minimaliste. Doté d’une sensibilité presque spirituelle, Jean Edelbluth cherche à emplir la totalité de la conscience du spectateur d’une sensation de joie profonde. Joie, lumière et rythme se confondent ainsi continuellement dans les peintures et les collages de Jean Edelbluth faisant de ses créations des œuvres en perpétuel mouvement. Jean Edelbluth est un véritable passeur de couleurs dont le talent artistique ne cesse d’éclore avec le temps. Lors de la Foire d’Art Contemporain Art’ Up 2016 …

The splendour and misery of Havana by Michael Eastman

In his collection “Havana”, photographer Michael Eastman dives into the past splendor of Cuba’s capital that seem to be almost forgotten by the world. Endowed with a poetic look, Michael Eastman explores the crumbling interiors and exteriors of Havana with a touch of melancholy, adding vivid colors to create a magical and dream-like atmosphere. These colored photographs capture contemporary cuban spirit through suggestions of every day life. Decrepit buildings hide refined interiors still beautifully furnished. It gives the impression of being in the american drama movie “The Lost City” directed by Andy Garcia in 2005 with Inès Sastre and Bill Murray. This haunting homage to Havana provides an overview on the faded glory of the city. Through Michael Eastman’s explorations of architectural cuban form, this mysterious narrative about time and place is an admirable tribute to Havana. More about Michael Eastman : http://www.eastmanimages.com

Junichi Hakoyama , between shadow and light

Japanese photographer Junichi Hakoyama explores the city’s geometrical lines through a subtle display of light and shadows. This high-contrast black and white architectural imagery seems inspired by film noir atmosphere : depth and intrigue through dark images with just one dark figure denoting a dramatic scene. Junichi Hakoyama seems to find beauty in this minimalist darkness. A simple crossing becomes an artful masterpiece, a seemingly boring staircase is transformed into a sculptural form. Light and shadows are the only companion of this solitary silhouette who looks like a moving scultpure walking somewhere in the frame. More about Junichi Hakoyama : http://www.junichihakoyama.tumblr.com