All posts filed under: Interviews

Jean Edelbluth, passeur de couleurs

Après avoir étudié les Arts Décoratifs à Strasbourg de 2006 à 2009, Jean Edelbluth poursuit son envol en quête d’une peinture où le réel se laisse sublimer par des formes et des couleurs vivantes, expressives. La vision du monde que Jean Edelbluth propose dans ses œuvres est celle d’un monde où joie et rêve s’entremêlent avec sensibilité et justesse. Géométrie et couleurs semblent échanger un langage propre faisant résonner de façon sous-jacente la voix de l’artiste : une voix empreinte de poésie. Représentatif de cette jeune génération d’artistes français, Jean Edelbluth cherche à apporter un souffle nouveau à l’art abstrait et minimaliste. Doté d’une sensibilité presque spirituelle, Jean Edelbluth cherche à emplir la totalité de la conscience du spectateur d’une sensation de joie profonde. Joie, lumière et rythme se confondent ainsi continuellement dans les peintures et les collages de Jean Edelbluth faisant de ses créations des œuvres en perpétuel mouvement. Jean Edelbluth est un véritable passeur de couleurs dont le talent artistique ne cesse d’éclore avec le temps. Lors de la Foire d’Art Contemporain Art’ Up 2016 …

Samuel Zeller, witness of the present time

Having studied Graphic Design & Interactive media design at the CFPAA in Geneva, Samuel’s passion for photography became an area where he could find beauty in even the coldest environments. Samuel Zeller is a young and talented self taught photographer, visual designer and 3D artist based in Geneva, Switzerland. Before moving into photography Samuel worked in various design agencies creating retail spaces, editorial design and 3D visualisations for international brands. Samuel Zeller uses photography as a means of expressing emotion, a less constrained language of communication. 1. Do you see yourself as a Figure of Photography ? Samuel Zeller : No, not at all. I’m still learning a lot every day, I’ve got a long road ahead. And I think I wouldn’t want to be a “figure” because I don’t like this word, I prefer to say that I can inspire a few people, but I want to stay humble. Recently Fujifilm contacted me to become one of their ambassadors (so called Fujifilm X-photographers) for Switzerland. I’m really happy to be able to represent this …

Si Till Fechner m’était conté…

Baryton-basse au croisement des cultures française et germanique, et de la culture italienne que sa voix lui a permis de servir, Till Fechner se produit sur les plus grandes scènes lyriques françaises et européennes, avec un goût évident pour le travail scénique. Il est ainsi le Masetto (Don Giovanni) de la production de Peter Brook et Claudio Abbado qui a fêté le 50ème anniversaire du Festival d’Aix-En-Provence, et qui a été reprise en tournée à Stockholm, à l’Opéra National de Lyon, à Bruxelles, au Piccolo Teatro de Milan et à Tokio en 1998. Il a également tissé des liens étroits avec d’autres metteurs en scène tels que André Engel, Giorgio Barbiero-Corsetti, Jean-Claude Berutti, Andrei Serban, Jean-François Sivadier, Omar Porras (pour L’Elisir d’Amore), Charles Tordjman dans Der Kaiser Von Atlantis donné à l’Opéra National de Lorraine et à la Cité de la Musique de Paris en 2004. Mais c’est au bel canto, plus exactement à Rossini, que Till Fechner a consacré l’essentiel de son travail. En 1992 déjà, il était invité par Alberto Zedda à étudier au …

Fashion Sculpture with Georgia Hardinge

Born in London, Georgia Hardinge shows a truely international background and a one-of-a-kind fascination for fashion design.  Georgia launched her London-based label in 2010 and begun to build her identity as a sculptural designer. Indeed, her inspiration comes from architectural shapes. Even if her collections do reveal a marked -and sometimes experimental- sculptural style, Georgia produces flattering yet very wearable pieces. Training at Parsons School of Art and design in Paris, Georgia won acclaim by receiving the best designer award for her graduate collection. Few years later, Georgia’s Autumn Winter 2011 won the “Merit Award’” with her first stand-alone runway show at Fashion Scout. Since then she has continued to shine with celebrated collaborations including bespoke outfits for the Victoria Secret fashion show with sponsorship from Swarovski, and designing a limited edition Lancôme bottle exclusively sold in Selfridges. The label has seen its second successful collaboration with the high street: Georgia Hardinge for River Island. Her film for River Island has been rewarded as “best fashion film” at Berlin Fashion Film Festival. Sponsorship from the Center for Fashion Enterprise as a participant in their highly sought after Pioneer …

Instants d’éternité poétique avec Philippe Delaveau

Né à Paris en mai 1950, Philippe Delaveau est issu d’une famille d’origine tourangelle. Il passe son enfance à Paris, en Touraine, et séjourne régulièrement en Angleterre. Les paysages des Moors, la côte anglaise et Londres, très tôt le fascinent.  Il se passionne pour la musique – Mozart, Beethoven, Schubert, Schumann, les contemporains, et rêve de devenir compositeur et chef d’orchestre ! Il découvre la littérature : Balzac et Rabelais, puis pénètre dans le royaume de Poésie : Hugo, Baudelaire, Rimbaud, Max Jacob… Après des études aux Lycées Montaigne, Louis-le-Grand, puis Henri IV, il intègre l’ENS de Saint-Cloud et poursuit des études de Lettres Modernes et d’Histoire à la Sorbonne. Passionné de musique, il se rend quand il le peut au concert, tourne les partitions des Duruflé à la tribune de Saint Etienne du Mont. Parallèlement, il s’inscrit à l’École du Louvre et entreprend des études de piano. Guy Lévis Mano lui révèle Jouve et Georges Schehadé. Il lit quelques rares poètes contemporains, dont Jacques Réda, qui l’enthousiasme. C’est sa rencontre avec Jean Follain qui sera décisive. Mme …

Patrick Robin, pionnier du web français

Figure iconoclaste du web français, successivement éditeur, patron de presse, pionnier de l’accès internet et de la publicité online puis occasionnellement business angel, cofondateur de la banque d’affaire Avolta Partners, Vice-Président de France Digitale, Patrick Robin est aujourd’hui également à la tête de EasyLife Premium (EL’P) offre d’abonnement qui a l’ambition de proposer une alternative à Amazon Premium, 1. Vous considérez-vous comme une figure du web ? Patrick Robin : Je suis parfois reconnu comme un pionnier du web, du web francais… ça fait beaucoup relativiser ! Je ne sais pas si cela fait de moi une figure du web mais si tant est que certains le considèrent, alors je suis peut être une figure du Web, mais une figure des années 1990. Il y a de nouvelles figures du web qui ont émergé depuis, celles des années 2000, des figures bien plus impressionnantes et pour qui j’ai beaucoup de respect et d’admiration. 2. Comment définiriez-vous votre style ? Patrick Robin : Je suis plutôt du genre “inquiet-décontracté”, et du coup ça se retrouve à peu près …

Karol Beffa, “Janus” de la musique

Tel “Janus”, le dieu des dieux de la mythologie romaine, Karol Beffa a plusieurs visages : pianiste, compositeur et improvisateur. Reçu premier à l’Ecole Normale Supérieure (Ulm), il étudie l’Histoire, l’anglais, la philosophie à l’université de Cambridge, et les mathématiques : il est diplômé de l’Ecole Nationale de la Statistique et de l’Administration Economique (ENSAE). Entré au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à 14 ans, il y obtient huit Premiers Prix. Reçu premier à l’Agrégation de musique, il enseigne à la Sorbonne puis à l’Ecole Polytechnique. Il a obtenu en 2003 le titre de Docteur en musicologie et a été élu Maître de conférence à l’Ecole Normale Supérieure (Ulm). Pianiste, Karol Beffa s’est produit en soliste avec orchestre à sept reprises. Il accompagne régulièrement des films muets et a composé une vingtaine  de musiques de films. Compositeur, ses œuvres ont été jouées en France, en Allemagne, en Italie, en Grande-Bretagne, en Russie, aux Etats-Unis et au Japon. Karol Beffa a été compositeur en résidence auprès de l’Orchestre National du Capitole de Toulouse de 2006 à …

Chantal Thomass mise à nu

Reconnaissable par sa silhouette et son style, Chantal Thomass parvient à allier l’élégance, le charme et le désir au sein de ses créations. Féminine et impertinente, cette icône glamour de la mode est la première créatrice qui a réussi à faire prendre le dessus aux dessous. Entretien avec cette papesse de la lingerie qui entretient un ton, un nom et un style depuis ses débuts. 1. Vous considérez-vous comme une figure de la mode ? Chantal Thomass : Je suis reconnaissable par la touche glamour de mes créations. 2. Comment définiriez-vous votre style ? Chantal Thomass : Pour ce qui est de mon style personnel, j’empreinte beaucoup d’éléments à la garde robe masculine. Je mets rarement une robe de mousseline sauf quelquefois pour sortir le soir mais je suis plutôt en smoking ! J’aime aller de l’avant, avec toujours une envie d’entreprendre de nombreuses choses. Quant à mon style professionnel, je suis très curieuse et j’aime découvrir de nouveaux métiers. J’ai fait des meubles il y a deux ans et là je lance pour le Designer day une …

Dans la peau de Jean-Claude Dreyfus

Jean-Claude Dreyfus ne cesse de nous étonner. Après une enfance bohême, il débute comme prestigitateur puis joue les travestis dans les cabarets parisiens. Au théâtre comme au cinéma, Jean-Claude Dreyfus possède à son actif une longue liste de rôles aussi différents que surprenants, allant de la comédie au drame. Il travaille sur les planches notamment avec des metteurs en scène comme Claude Régy, Jérome Savary, Jacques Lassalle, Anne Delbée, Benno Besson et Tania Balachova. Au cinéma, on le voit dans une multitude de rôles, notamment chez Michel Audiard, Yves Boisset, Werner Herzog, Patrice Leconte, Eric Rohmer, Jean-Jacques Annaud, Claude Pinoteau, Jean-Pierre Mocky, Bertrand Blier, Claude Lelouch, Bernard Rapp, Alain Corneau (…). Rendu populaire sur le petit écran avec la publicité “Monsieur Marie” pendant seize ans, c’est surtout son rôle de boucher dans “Delicatessen” réalisé par Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, qui lui vaut l’engouement du public. Coïncidence amusante : passionné par tout ce qui a trait au cochon, Jean-Claude Dreyfus possède une collection de 5000 pièces ! Sa collaboration avec Jean-Pierre Jeunet lui vaudra des …

La fable d’Aurèle et du yellow LostDog

Artiste plasticien post industriel né en 1963 à Paris, Aurèle découvre au début des années 80 au hasard d’une rue de New York,  l’affichette d’un chien perdu « Bob, the lost dog ». Il rencontre Andy Warhol, Arman, Villeglé et Raymond Hains, qui marquent son parcours. En 1990, il expose ses œuvres chez Leo Castelli, à New-York, et débute une collaboration avec Agnès B. qui présentera régulièrement son travail. En 1999, il emménage chez Nan Goldin avec sa compagne Joana Preiss. Dans les années 2000, il expose à la Fondation Coprim, à la plage avec Enrico Navarra. Vient ensuite la première commande publique : 6 chiens en bronze pour la façade du Musée de Rodez. En Mai 2005, Aurèle participe à la foire de Shanghai. Depuis l’artiste vit et travaille entre la France et la Chine. Il crée des projets monumentaux dont le fameux LostDog museum. En 2009, lui est remis le prix de sculpteur de l’année à Shanghai. Aurèle sera présent au Pavillon Français de l’Exposition Universelle de Shanghaï à travers LostDogCo2 : un chien …